©AFP Général - Jeudi 14 Avril 1994 - 15:26 - Heure Paris (612 mots)

France humanitaire,prév L'action humanitaire de la France : "moins de philosophie, plus de terrain", selon M. Juppé (PHOTO) PARIS, 14 avr

L'action humanitaire de la France doit faire "moins de philosophie et plus de terrain", a estimé jeudi à Paris le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, en se démarquant de "l'hyper-médiatisation" pratiquée par l'ancien ministre socialiste à l'Action humanitaire, Bernard Kouchner.
Présentant avec le ministre délégué à l'Action humanitaire, Lucette Michaux-Chevry, le bilan d'un an d'action en ce domaine, M. Juppé a souligné que "l'humanitaire doit s'inscrire dans un projet politique et diplomatique global pour être efficace".
Sur la question des droits de l'Homme, le ministre des Affaires étrangères veut privilégier "le dialogue" pour faire passer le message de la France.
Récusant l'idée de "droit d'ingérence", défendue par M. Kouchner, M. Juppé a affirmé que la France devait plutôt avoir une "fonction tribunicienne". "La France a des choses à dire (sur les droits de l'Homme), mais doit éviter l'hyper-médiatisation comme la discrétion excessive".
"C'est son devoir, a-t-il souligné, car la France est porteuse d'une exigence particulière sur les droits de l'Homme. Il faut l'exprimer avec plus de continuité et d'universalité", a ajouté M. Juppé.
Le gouvernement français "réaffirme en toutes circonstances ses conceptions" sur les droits de l'homme, a dit M. Juppé interrogé sur la situation en Algérie, en Tunisie, en Turquie ou au Sénégal.
De son côté, Mme Michaux-Chevry a indiqué que son ministère avait réalisé quelque 300 opérations dans 72 pays, avec pour priorité l'aide aux réfugiés et aux enfants, notamment en ex-Yougoslavie, à Haïti et en Afrique orientale, pour un montant d'environ 120 MF.
Plus du tiers de l'aide pour l'ex-Yougoslavie
Plus du tiers des crédits de l'Action humanitaire, soit 36 MF, sont allés à l'ex-Yougoslavie. Un avion a, par exemple, été mis à la disposition du HCR, pour participer au pont aérien vers Sarajevo. Quelque 8700 kilos de matériel médical ont été fournis aux hôpitaux et une pharmacie centrale a été installée dans l'enclave musulmane de Bihac (ouest de la Bosnie).
L'aide à Haïti a totalisé 11,7 MF, a indiqué Mme Michaux-Chevry, qui a reconnu que l'action de la communauté internationale était "un échec". Un cargo français, le Gallis Bay, chargé de 530 tonnes de vivres destinées à des écoliers déshérités, n'avait pas eu fin mars le droit d'accoster à Haïti, la France étant accusée d'être le "chef de file" d'un durcissement de l'embargo international contre le pays, visant au retour du président élu Jean-Bertrand Aristide.
A propos du Rwanda, qui a reçu comme le Burundi environ 3 MF d'aide, M. Juppé a souligné qu'il faut "maintenant recréer les conditions d'un dialogue", ajoutant que la France "considère que la MINUAR doit rester présente pour permettre à l'ONU de jouer, le moment venu, le rôle qui lui a été assigné".
Les autres principales aides de la France sont allées à l'Afghanistan (7 MF), l'Arménie (5,8 MF), la Géorgie (5,5 MF), Djibouti (5 MF), Somalie (4 MF), le Libéria (2,8 MF) et l'Angola (2,2 MF), a indiqué le ministère de l'Action humanitaire. ml/tma