WASHINGTON ÉVITE DE PARLER DE "GÉNOCIDE" AU RWANDA.
reutfr0020011106dq6a00v2n
163 Mots
10 Juin 1994
18:28 GMT
Reuters - Les actualités en français
Français
(c) Reuters Limited 1994.

NEW YORK, 10 juin, Reuter - L'administration Clinton a demandé à ses porte-parole de ne pas qualifier de "génocide" pour les massacres du Rwanda, écrit vendredi le New York Times.

Depuis début avril, les massacres auraient fait quelque 500.000 morts. Les victimes sont pour la plupart des Tutsis abattus par des miliciens hutus.

Le New York Times écrit que l'administration Clinton ne souhaite pas que ces exactions soient comparées à d'autres campagnes d'exterminations massives, par exemple le massacre d'environ un million de Cambodgiens par les Khmers rouges.

Pour éviter de telles comparaisons, le journal ajoute que le Département d'Etat et Conseil national de sécurité ont rédigé des notes demandant aux porte-parole de dire simplement que "des actes de génocide ont peut-être été commis".

Cette prudence semble indiquer que Washington ne souhaite pas être amenée à intervenir au Rwanda, écrit le quotidien. /SEW

(c) Reuters Limited 1994

Si vous avez besoin d'assistance, allez sur le site Dow Jones Customer Support.

(c) 2009 Factiva, Inc. Tous Droits Réservés.