RWANDA-PARIS PRÊT À MONTER UNE INTERVENTION-JUPPÉ.
reutfr0020011106dq6f00w3w
266 Mots
15 Juin 1994
23:01 GMT
Reuters - Les actualités en français
Français
(c) Reuters Limited 1994.

PARIS, 15 juin, Reuter - Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a annoncé mercredi que la France était prête à monter avec ses partenaires européens et africains une intervention au Rwanda pour mettre un terme aux massacres.

"Si les massacres continuent et si le cessez-le-feu n'est pas respecté je dis aujourd'hui - nous en avons délibéré et nous en avons parlé ce matin même en conseil restreint avec le président de la République - que la France est prête à monter avec ses principaux partenaires européens et africains une intervention sur le terrain visant à protéger les groupes menacés d'extermination", a-t-il déclaré à la presse.

Le chef de la diplomatie française, qui s'exprimait à l'issue de son audition par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, a précisé que cette intervention pourrait avoir lieu dans un délai proche "si nous apprenions dans les prochains jours de nouveaux massacres".

Un cessez-le-feu immédiat entre le gouvernement et les rebelles du Front patriotique du Rwanda (FPR) a été annoncé mercredi à la fin du sommet de l'Organisation de l'unité africaine à Tunis.

Sur place, à KIgali, on a fait état d'un nouveau massacre d'enfants de la minorité tutsie par des miliciens hutus.

Alain Juppé a également annoncé qu'il avait suggéré la veille au secrétaire général des Nations unies, Boutros Boutros-Ghali, de prélever "2.000 ou 3.000" des casques bleus présents en Somalie pour les envoyer au Rwanda. /EPI/FT

(c) Reuters Limited 1994

Si vous avez besoin d'assistance, allez sur le site Dow Jones Customer Support.

(c) 2009 Factiva, Inc. Tous Droits Réservés.