RWANDA-LA BELGIQUE NE VEUT PAS D'UNE AUTRE MISSION.
reutfr0020011106dq6g00wfb
231 Mots
16 Juin 1994
12:59 GMT
Reuters - Les actualités en français
Français
(c) Reuters Limited 1994.

BRUXELLES, 16 juin, Reuter - Contrairement à la France, la Belgique n'est pas disposée à envoyer à nouveau des troupes au Rwanda, a déclaré jeudi le ministre de la Défense, Léo Delcroix.

Il a estimé à la radio BRTN que la Belgique n'était pas le pays "le plus qualifié" pour envoyer un contingent dans son ancienne colonie.

Dix soldats belges appartenant à la Mission des Nations unies au Rwanda (Minuar) ont trouvé la mort en avril en tentant de protéger le premier ministre rwandais. Cet incident a provoqué le retrait par Bruxelles de son contingent, composé à l'époque de 430 hommes.

Le gouvernement belge a par la suite fait savoir qu'il n'était pas intéressé par une nouvelle mission.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé a déclaré mercredi après l'annonce du cessez-le-feu conclu sous l'égide de l'OUA, que la France et ses alliés africains et européens devraient intervenir militairement si les combats se poursuivaient.

Les rebelles du Front patriotique du Rwanda (FPR) ont accusé la France de prendre fait et cause pour la partie gouvernementale rwandaise.

Commentant ces accusations, Leo Delcroix a déclaré : "La France a pris parti (...) beaucoup plus que notre pays. C'est pourquoi l'initiative française doit être observée avec la prudence nécessaire". /PL

(c) Reuters Limited 1994

Si vous avez besoin d'assistance, allez sur le site Dow Jones Customer Support.

(c) 2009 Factiva, Inc. Tous Droits Réservés.