Article paru
le 10 août 1994

Julien Lauprêtre : secourir 30.000 enfants

JULIEN LAUPRETRE, président du Secours populaire français, a notamment déclaré hier soir :

« … Le soutien au journal « l'Humanité » aux campagnes humanitaires est toujours présent. Faut-il rappeler le retentissement de vos appels pour les victimes en Arménie, en Roumanie, ou chez nous pour les victimes des inondations de Vaucluse ou pour aider au départ des jeunes défavorisés aux jeux Olympiques d'Albertville. Je n'aurai garde d'oublier les numéros spéciaux de l'« Humanité Dimanche » vendus au bénéfice des Pères Noël verts. Aujourd'hui, l'importance exceptionnelle du don que vous nous apportez témoigne de la profondeur des sentiments généreux de vos lecteurs, de leur conscience de l'ampleur de la tragédie, de leur volonté de faire oeuvre utile…

Nous avons lu, dans le courrier que votre journal a publié, des lettres émouvantes. Un véritable « courrier du coeur » et aussi ce souci formulé pour la bonne utilisation des fonds collectés (…). C'est à quoi s'emploie aussi le Secours populaire français et ses réseaux de bénévoles. (…) Notre souci principal, partagé par vos lecteurs, ce sont les enfants. Aujourd'hui, aider à leur survie est décisif pour, demain, les faire grandir… Les Médecins du Secours populaire français confirment les estimations du Comité international de la Croix-Rouge ou du Haut-Commissariat des réfugiés : avec 1,50 F par jour, on assure la survie d'un enfant ; avec 225 francs, celle d'une famille pendant un mois. C'est assez dire que les sommes recueillies auprès de vos lecteurs représentent des gestes concrets pour secourir 30.000 enfants pendant un mois…

Comme de coutume, le Secours populaire français dressera des stands à la fête du journal « l'Humanité » et la poursuite de la solidarité aux enfants du Rwanda sera bien présente »…