Lettre ouverte à Rony Brauman
JEAN-LOUIS ROUTIER | 13/04/1998 | Archives

Vous réclamez la reconnaissance par l'Etat français de sa responsabilité dans ce qui s'est passé au Rwanda de 1990 à 1994. Par contre, vous ne réclamez pas l'arrêt de ce qui se passe actuellement au Rwanda alors que l'urgence est là, maintenant, tout de suite ! Ainsi que vous le dites, les massacres continuent. De plus, reconnaître une responsabilité française apportera-t-il du pain et la paix aux peuples hutu et tutsi ? Votre remarque me fait penser à Coluche: les Rwandais seront heureux de savoir pourquoi ils mourront demain, cela les aide à vivre aujourd'hui.