Rwanda: la vérité étouffée

Magazine Marianne | 24/04/2000 | Archives
Le Monde daté du 19 avril a confirmé les informations révélées par Libération, reprises et commentées par Marianne, selon lesquelles c'est l'actuel homme fort mandais, Paul Kagame, chef du Front patriotique (tutsi), qui organisa l'assassinat des deux anciens présidents du Rwanda et du Burundi, attentat qui servit de prétexte au déclenchement de l'ignoble génocide anti-Tutsis. Et notre confrère montre comment un rapport de l'ONU très circonstancié, qui corroborait cette version, preuves à l'appui, fut purement et simplement mis sous le boisseau et enterré, sur recommandation de Louise Arbour, ex-procureur du Tribunal international pour le Rwanda. Comme quoi il arrive que, malgré toutes les tentatives d'étouffement, certaines vérités finissent par se frayer un chemin !