France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour:
27 février 2020 Anglais

La marche du siècle : Rwanda : autopsie d'un génocide

Fiche Numéro 3418

Numéro
3418
Auteur
Cavada, Jean-Marie
Date
Mercredi 21 septembre 1994
Titre
La marche du siècle : Rwanda : autopsie d'un génocide
Taille
234720719 octets
Source
Type
Émission télévisée (vidéo)
Langue
FR
Résumé
Notice n° CPC94008085 Informations descriptives Titre propre Rwanda : autopsie d'un génocide Titre collection La marche du siècle Générique et auteurs Réalisateur, Lallemant, Philippe ; Producteur, Faiderbe, Sylvie ; Producteur, Cavada, Jean Marie ; Producteur, Bertrand, Jean Pierre ; Producteur, Le Dref, Bruno ; Producteur, Brusini, Hervé ; Producteur, Tierce, Dominique ; Présentateur, Cavada, Jean Marie Descripteurs Afrique ; Rwanda ; communauté (Hutu, Tutsi) ; massacre (génocide) ; France ; aide militaire Date 21/09/1994 Durée 01H 09MIN 33SEC Résumé Jean Marie Cavada présente le sujet de son émission spéciale consacrée au Rwanda . Ce reportage est le fruit d'une minutieuse enquête qui pointe d'un doigt accusateur la France qui a soutenu le pouvoir hutu en place au détriment des tutsis . Les témoignages des victimes, les interviews des responsables qui nient avoir une quelconque responsabilité dans ses massacres, la découverte de documents tenus secrets jusqu'ici permettent de reconstituer l'histoire de ce pays .Des archives illustrent ce reportage . - 1/Madeleine,refugiée en France, retourne sur les lieux des massacres . Elle trouve des traces de corps, des combats dans l'église, des témoins racontent l'horreur des machettes . Un enfant est là qui a tout vu . Il est resté 2 jours sous des cadavres . - 2/ Des amis qui ne se sont pas vus depuis des années se retrouvent . Thérèse retrouve la maison de son enfance, ou ce qu'il en reste . Ruines, sépulture de son père profanée (il a été tué en 1983), Thérèse parle avec des voisines dont l'une est la soeur d'un tueur . Une femme lui raconte les scènes de massacre : cet homme a tué sa mère, bu son sang . Thérèse note le nom des assassins . Luc de HEUSCH (ethnologue) raconte l'histoire de ces deux communautés (cf archives) . Au début il y avait interpénétration des 2 groupes mais les tutsis devinrent bientôt plus importants que les hutus , devenue terre d'évangélisation les écoles n'accueillent plus que l'élite tutsie . Lorsqu'en 1950 l'Eglise sentit que les tutsis mettaient en cause la convention qui l'unissait avec le gouvernement colonial elle décida de s'interesser de plus prés à la communauté hutu défavorisée . En 1962 les hutus gagnent les élections, les tutsis s'exilent . Les tueries se succèdent (1963,1966, 1972, 1990, 1992) . - Le père THEODORE (paroisse de Byumba) et le père BUTERA (paroisse de Rutongo) avouent que certains prêtres catholiques appelaient la police pour faire massacrer des tutsies , même l'évêque qui en tant que personnalité religieuse aurait pu empécher des massacres ne s'est pas déplacé . - 3/En 1973 Juvenal Habyarimana devient président du Rwanda et la France un de ses partenaires privilégiés . Archives : de 1987 à 1990 Habyarimana est reçu par des personnalités européennes . A Kigali aprés les massacres les bureaux du ministère de la défense sont déserts mais dans les tiroirs de multiples documents prouvent une coopération militaire active . A l'aide de BT de documents confidentiels tout le dispositif français de l'opération Norwa (?) est dévoilé (En 1975 accord d'assistance militaire pour 4 millions de francs renouvelé en 1992, en octobre 90 le FPR pénètre au nord du pays, des parachutistes français stoppent cette rébellion . En 1990 nouvelle intervention, officiellement aucun coup de feu, officieusement une lettre les remercie pour leur intervention . 1991 nouvelle rébellion, nouvelle riposte . Alphonse NKUBITO (ministre de la justice) affirme que ce n'était un secret pour personne : les militaires se mettaient du cirage sur le visage mais ils oubliaient leur cou !!! De nombreux documents attestent d'une assistance technique importante (110 instructeurs pour l'armée nationale et la gendarmerie)