France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour:
27 février 2020 Anglais

Interview du Ministre des Affaires étrangères, M. Alain Juppé, aux radios françaises à Bruxelles

Fiche Numéro 9918

Numéro
9918
Auteur
Juppé, Alain
Date
Lundi 16 mai 1994
Titre
Interview du Ministre des Affaires étrangères, M. Alain Juppé, aux radios françaises à Bruxelles
Taille
84667 octets
Nb. pages
1
Source
Langue
FR
Titre rés.
« Nous sommes décidés à sanctionner, à punir ceux qui se livrent à de tels massacres »
Résumé
Alors qu'il affirme qu'il y a un génocide au Rwanda, Alain Juppé n'envisage que l'action humanitaire et la négociation d'un cessez-le-feu. Négocie-t-on avec les auteurs d'un génocide ? Non, on les combat. C'est plus tard que le Quai d'Orsay conviendra que les auteurs des massacres seront exclus des négociations. Le ministre des Affaires étrangères lance ici le mot « génocide » mais en détourne la signification que lui a donnée la Convention des Nations Unies pour la prévention et la répression du crime de génocide. Cependant, il s'engage au nom de la France « à sanctionner, à punir ceux qui se livrent à de tels massacres » et il précise « dans les zones qui sont tenues par les forces armées rwandaises ». C'est cet engagement qu'il ne tiendra pas lorsque l'armée française, munie d'un mandat des Nations Unies sous chapitre VII de la charte, n'arrêtera pas les assassins sur ordre du quai d'Orsay.