Retour    Menu

France Genocide Tutsi Database

Mise à jour :
24/08/2017
Anglais

Les FAR et des milices ne seront pas désarmées dans la zone humanitaire sûre

Date : 4 juillet 1994
Auteur : Ministère des Affaires étrangères
Titre : Rwanda ; concept de zone humanitaire protégée, contenu, évolution
Journal/Source : Min. Défense Paris
Fonds : IFM
Commentaire : Cette note sur la « zone humanitaire protégée », préparée par les services de François Léotard et Alain Juppé prévoit d'interdire l'accès à cette zone tant aux FAR qu'au FPR et « aux milices de chaque partie ». Mais qu'en est-il des FAR et des milices qui s'y trouvent déjà ? Nous lisons dans les Règles de comportement : « La question de la démilitarisation des FAR et des milices se situant à l'intérieur du périmètre protégé peut se poser. A ce stade, il est proposé de ne pas fixer cette mission à la force Turquoise ». Les FAR pourront donc utiliser la zone comme refuge, comme couloir de transit vers les zones de combat au nord et, en dernier lieu, comme sas vers le refuge du Zaïre. C'est en contradiction avec l'interdiction ferme faite au FPR de rentrer dans la zone. Cette abstention à désarmer les FAR et les milices est incompatible avec la notion de zone humanitaire qui a cours aux Nations Unies. On comprend pourquoi la France a évité de demander un accord explicite du Conseil de sécurité.

Retour