Page d'accueil

Base de données France Génocide Tutsi

Mise à jour :
08 février 2018
Anglais

Affirmant que la garde présidentielle élimine les Tutsi de Kigali, l'ordre d'opération Amaryllis reconnaît de facto que le génocide est commencé.

Date 8 avril 1994
Auteur Germanos, Raymond
Titre Ordre d'opération Amaryllis
SourceEMA
Cote8.1
Fonds d'archivesMission d'information parlementaire (Assemblée nationale française, 1998)
Extrait deMIP, Tome II, Annexes, p. 344
Taille207943 Octets
Pages5
CommentaireLe 8 avril 1994, la France décide d'intervenir au Rwanda pour évacuer ses ressortissants. L'ordre d'opération Amaryllis révèle que le génocide des Tutsi est commencé. En effet, nous lisons au début que « pour venger la mort du président [...] les membres de la garde présidentielle ont mené dès le 07 matin des actions de représailles à Kigali » dont « l'arrestation et l'élimination des opposants et des Tutsi ». Que signifie « élimination des Tutsi » sinon détruire le groupe ethnique ou racial tutsi, comme tel ? Ce 8 avril, les auteurs de cet ordre d'opération reconnaissent de facto que le génocide des Tutsi est commencé. Face à ce génocide, l'ordre d'opération prescrit une attitude de neutralité. Nous lisons en page 3 : « Le détachement français adoptera une attitude discrète et un comportement neutre vis à vis des différentes factions rwandaises. » Pourtant, la France, ayant signé la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, s'est engagée à le prévenir et à le punir ou au moins à en saisir les Nations Unies. Ce qu'elle ne fit point.
Retour