Page d'accueil

Base de données France Génocide Tutsi

Mise à jour :
08 février 2018
Anglais

Le général Quesnot propose de retirer une compagnie du Rwanda. Mitterrand s'y oppose

Date 20 juin 1991
Auteur Quesnot, Christian
Titre Note à l'attention de Monsieur le Président de la République. Objet : Rwanda - Point de situation
Soustitre(sous-couvert de Monsieur le Secrétaire général) Note manuscrite de
François Mitterrand : « Non. Ne pas retirer nos troupes. M'en parler.
FM »
SourcePrésidence de la République (fr)
Fonds d'archivesArchives Mitterrand (F. Carle)
Taille79694 Octets
Pages2
CommentaireAlors que François Mitterrand avait déclaré que les troupes françaises n'avaient été envoyées au Rwanda que pour protéger nos ressortissants, par deux fois, en janvier et en avril 1991, son chef d'état-major particulier lui a suggéré de retirer ces troupes, mais le Président s'y est opposé. À nouveau, ce 20 juin, le général Quesnot l'incite à retirer une compagnie en laissant le DAMI. Mais Mitterrand refuse comme le montre sa note manuscrite. Ce document prouve que Mitterrand reste le maître de la politique au Rwanda et qu'il ne se laisse pas dicter ses décisions par ses conseillers, fussent-ils militaires. Ces troupes ne seront retirées en exécution des accords de paix d'Arusha que vers le 15 décembre 1993, au moins officiellement. Ce retrait pour laisser la place aux Casques bleus, dont des Belges, sera vécu comme un nouveau Dien-Bien-Phu par certains hauts gradés français.
Retour