Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
5 août 2022 Anglais

Les derniers soldats de l'ONU vont quitter le Rwanda demain matin [19 avril]. Un soldat belge déchirant au poignard son béret bleu : « C'est à cause des bérets qu'on a des remords ! »

Fiche Numéro 30192

Numéro
30192
Auteur
Lefait, Philippe
Date
18 avril 1994
Amj
19940418
Heure
24:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 24 heures
Titre
Les derniers soldats de l'ONU vont quitter le Rwanda demain matin [19 avril]. Un soldat belge déchirant au poignard son béret bleu : « C'est à cause des bérets qu'on a des remords ! »
Soustitre
Les organisations humanitaires sur place continuent de décliner les bilans en milliers de victimes.
Taille
19804 octets
Nb. pages
2
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- "C'est l'échec total de la communauté internationale, bravo". Cette petite phrase du Premier ministre bosniaque résume ce soir une actualité qui dépasse largement le cadre de l'ex-Yougoslavie. C'est ainsi qu'au Rwanda les derniers soldats de l'ONU vont quitter le pays demain matin [19 avril]. Et on a pu voir l'un de ces soldats belges déchirer avec son poignard le béret bleu qui symbolise toute la puissance de l'Organisation internationale.
- Tout le monde fuit le Rwanda, le pays reste à feu et à sang. Les capitales occidentales continuent d'appeler les belligérants à la paix. Un soldat belge déchire son béret bleu de l'ONU au poignard en disant : "C'est à cause des bérets qu'on a des remords !".
- Le pays, le Rwanda, est abandonné. Les organisations humanitaires sur place continuent de décliner les bilans en milliers de victimes. Et les belligérants continuent de refuser tout appel au cessez-le-feu.