Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
5 août 2022 Anglais

Assassinats, pillages, enlèvements : après une nuit d'affrontements entre forces gouvernementales et rebelles tutsi, la confusion la plus totale règne ce matin à Kigali, la capitale du Rwanda

Fiche Numéro 29607

Numéro
29607
Auteur
Roger-Petit, Bruno
Auteur
Bouchaud, Hervé
Date
8 avril 1994
Amj
19940408
Heure
08:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 8 heures
Titre
Assassinats, pillages, enlèvements : après une nuit d'affrontements entre forces gouvernementales et rebelles tutsi, la confusion la plus totale règne ce matin à Kigali, la capitale du Rwanda
Soustitre
Seule certitude, la mort du Premier ministre et de 11 Casques bleus belges, sans doute assassinés par la garde présidentielle. Cette garde est aujourd'hui soupçonnée d'être à l'origine de l'accident d'avion qui a provoqué la mort des chefs d'État du Burundi et du Rwanda.
Taille
20557 octets
Nb. pages
2
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- Massacres ethniques, assassinats politiques, règlements de compte entre rebelles et forces gouvernementales : voilà ce qui se passe à Kigali, capitale du Rwanda, au lendemain [sic] de la mort du Président rwandais dans un attentat.
- Assassinats, pillages, enlèvements : après une nuit d'affrontements entre forces gouvernementales et rebelles tutsi, la confusion la plus totale règne ce matin à Kigali, la capitale du Rwanda.
- Seule certitude, la mort du Premier ministre, Madame Agathe Uwilingiyimana, et de 11 Casques bleus belges, sans doute assassinés par la garde présidentielle.
- Cette garde, forte de 6 à 700 hommes, est aujourd'hui soupçonnée d'être à l'origine de l'accident d'avion qui a provoqué mercredi [6 avril] la mort des chefs d'État du Burundi et du Rwanda.
- La crainte aujourd'hui, c'est que cette mort relance la guerre interethnique dans ces deux pays. Depuis des générations au Rwanda et au Burundi, deux tribus s'affrontent : les Hutu majoritaires et les Tutsi minoritaires.
- En octobre dernier déjà, une guerre civile au Burundi avait entraîné la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes et provoqué l'exil de 700 000 habitants.
- Les 600 ressortissants français qui vivent au Rwanda ont été regroupés dans la capitale. Mais pour l'instant, le Quai d'Orsay ne prévoit pas encore leur évacuation.