Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
20 août 2021 Anglais

Au Rwanda, malgré un accord de cessez-le-feu conclu entre le gouvernement rwandais et le Front patriotique, les massacres se poursuivent. Selon MSF-Belgique, 170 personnes soignées à l'hôpital de Butare, en majorité tutsi, ont été sauvagement assassinées par la garde présidentielle

Fiche Numéro 28906

Numéro
28906
Auteur
Offredo, Jean
Auteur
Nadaud, Jean-Marc
Date
25 avril 1994
Amj
19940425
Heure
09:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
TF1 matin, journal de 9 heures [1:22]
Titre
Au Rwanda, malgré un accord de cessez-le-feu conclu entre le gouvernement rwandais et le Front patriotique, les massacres se poursuivent. Selon MSF-Belgique, 170 personnes soignées à l'hôpital de Butare, en majorité tutsi, ont été sauvagement assassinées par la garde présidentielle
Soustitre
Depuis jeudi dernier, le Conseil de sécurité a réduit la présence de la MINUAR à 270 hommes.
Nom fichier
Taille
4622787 octets
Source
TF1
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- Au Rwanda, malgré un accord de cessez-le-feu conclu entre le gouvernement rwandais et le Front patriotique, les massacres se poursuivent. Selon MSF-Belgique, 170 personnes soignées à l'hôpital de Butare, en majorité tutsi, ont été sauvagement assassinées par la garde présidentielle.
- Le massacre de Butare remonte à samedi matin, il s'est poursuivi trois jours durant. La garde présidentielle, accompagnée par des civils, aurait évacué de force plus d'une centaine de malades de cet hôpital pour les achever.
- Depuis jeudi dernier, le Conseil de sécurité a réduit la présence de la MINUAR à 270 hommes.