Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
2 août 2023 Anglais

Un émissaire de l'ONU a rencontré hier [24 mai] les représentants du gouvernement et des rebelles

Fiche Numéro 31538

Numéro
31538
Auteur
Roger-Petit, Bruno
Auteur
Mousset, Benoît
Date
25 mai 1994
Amj
19940525
Heure
07:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 7 heures [1:15]
Titre
Un émissaire de l'ONU a rencontré hier [24 mai] les représentants du gouvernement et des rebelles
Soustitre
Un envoyé spécial de l'ONU devra par ailleurs rédiger un rapport sur les atrocités et les moyens d'y mettre fin.
Nom fichier
Taille
5082243 octets
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- Au Rwanda, jour après jour le massacre continue. Hier [24 mai] pourtant, un émissaire de l'ONU était sur place. Il a rencontré les représentants du gouvernement et des rebelles.
- Désormais la route de Kigali leur appartient : les rebelles du Front patriotique rwandais sont sur le point de remporter la victoire. Il y a quelques jours cette route était aux mains des miliciens. Dans leur retraite ils ont tué des centaines d'innocents. Sur des kilomètres les villages traversés offrent le même visage de désolation : massacres et pillages.
- Un peu plus loin, dans un endroit anonyme, les rebelles découvrent les restes d'un avion : celui du Président rwandais abattu, dont la mort a servi de détonateur aux massacres entre Tutsi et Hutu.
- À quelques kilomètres de là, les restes du palais présidentiel. Ils l'investissent, c'est l'occasion de ramener un petit souvenir.
- Alors que la trêve a été une nouvelle fois violée, un émissaire de l'ONU est arrivé hier [24 mai] à Kigali. Il est chargé de rencontrer les deux parties belligérantes et de préparer la venue de 5 500 Casques bleus.
- Seuls trois pays africains s'engagent pour le moment à envoyer des hommes : le Ghana, l'Éthiopie et le Sénégal. D'autres sont plus réticents.
- Par ailleurs, un envoyé spécial de l'ONU devra rédiger un rapport sur les atrocités et les moyens d'y mettre fin. Il y aurait peut-être 500 000 morts au Rwanda et au moins 250 000 réfugiés.