Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
18 octobre 2021 Anglais

94 Tutsi sont arrivés hier à la base de Goma, blessés par balles, par machettes. Des enfants horriblement mutilés. La plupart sont en état de choc. Ils étaient cachés dans la forêt, entassés dans des trous qu'ils avaient creusés eux-mêmes pour qu'on ne les voit pas

Fiche Numéro 3518

Numéro
3518
Auteur
Chazal, Claire
Auteur
Nakad, Nahida
Auteur
Renouil, S├ębastien
Date
1er juillet 1994
Amj
19940701
Heure
20:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 20 heures [2:08]
Titre
94 Tutsi sont arrivés hier à la base de Goma, blessés par balles, par machettes. Des enfants horriblement mutilés. La plupart sont en état de choc. Ils étaient cachés dans la forêt, entassés dans des trous qu'ils avaient creusés eux-mêmes pour qu'on ne les voit pas
Soustitre
Les Tutsi disent que les massacres ont cessé depuis que l'armée française est entrée au Rwanda.
Nom fichier
Taille
6107324 octets
Source
TF1
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- L'actualité c'est aussi le Rwanda avec la découverte par l'armée française d'une centaine de blessés rwandais. Les soldats ont pu ramener les blessés les plus touchés en territoire zaïrois, où ils ont commencé à leur donner les premiers soins.
- 94 Tutsi sont arrivés hier à la base de Goma, blessés par balles, par machettes. Des enfants horriblement mutilés. La plupart sont en état de choc. Ils osent à peine parler.
- Ils étaient cachés dans la forêt, entassés dans des trous qu'ils avaient creusés eux-mêmes pour qu'on ne les voit pas. Quand ils sortaient la nuit pour chercher à manger, les soldats rwandais les attaquaient.
- Les Tutsi disent que les massacres ont cessé depuis que l'armée française est entrée au Rwanda.
- Une voiture de Médecins sans frontières a été attaquée dans le Sud du Rwanda par un hélicoptère de l'armée rwandaise, qui a tiré deux roquettes sans toutefois faire de victimes.
- Alain Juppé souhaite que l'intervention française au Rwanda élargisse son rayon d'action vers des zones particulièrement menacées et donne à sa présence un caractère dissuasif.