Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
18 octobre 2021 Anglais

Au Rwanda un nouveau gouvernement a prêté serment à Kigali. Le Front patriotique rwandais se taille la part du lion, avec pas moins de huit ministres, dont le Premier, Faustin Twagiramungu [sic] et le Président, Pasteur Bizimungu. Au même moment, nouvel exode dans la zone de sécurité établie par la France : au total, 500 000 réfugiés sont arrivés sur place

Fiche Numéro 3547

Numéro
3547
Auteur
Narcy, Jean-Claude
Auteur
Marque, Isabelle
Auteur
Ramirez, GĂ©rard
Date
19 juillet 1994
Amj
19940719
Heure
20:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 20 heures [2:58]
Titre
Au Rwanda un nouveau gouvernement a prêté serment à Kigali. Le Front patriotique rwandais se taille la part du lion, avec pas moins de huit ministres, dont le Premier, Faustin Twagiramungu [sic] et le Président, Pasteur Bizimungu. Au même moment, nouvel exode dans la zone de sécurité établie par la France : au total, 500 000 réfugiés sont arrivés sur place
Soustitre
Ce que l'on craint le plus ce sont les épidémies.
Nom fichier
Taille
10986221 octets
Source
TF1
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- Au Rwanda un nouveau gouvernement a prêté serment à Kigali. Le Front patriotique rwandais se taille la part du lion, avec pas moins de huit ministres, dont le Premier, Faustin Twagiramungu [sic] et le Président, Pasteur Bizimungu.
- Au même moment, nouvel exode dans la zone de sécurité établie par la France. Au total 500 000 réfugiés sont arrivés sur place. Le gouvernement français reproche à ses partenaires de l'Union de l'Europe occidentale de n'avoir pas encore satisfait à la demande d'aide logistique.
- L'enfer pourrait ressembler au camp de Mugunga. Pas seulement à cause des fumées qui empoisonnent l'air ou de la promiscuité de plus de 20 000 personnes entassées les unes sur les autres. Mais surtout à cause du sol volcanique où rien ne pousse. C'est l'un des endroits que les Zaïrois ont proposé au Haut-Commissariat aux réfugiés pour désengorger Goma. Ce que l'on craint le plus ce sont les épidémies.
- Tardive et bloquée par des problèmes de logistique énormes dans un pays qui manque de tout, l'aide arrive au compte-gouttes. Alors que les problèmes d'approvisionnement en eau multiplient tous les risques, Mugunga compte déjà ses premiers morts.
- Le Quai d'Orsay a fait savoir que la France ne demanderait pas à l'ONU la prolongation de sa mission au Rwanda.