Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
3 novembre 2021 Anglais

Les forces américaines se déploient au Zaïre. Elles arriveront également demain à Kigali. Les États-Unis envisagent d'envoyer 2 000 soldats sur place. Il y également à Goma, maintenant, une antenne israélienne

Fiche Numéro 3563

Numéro
3563
Auteur
Bromberger, Dominique
Auteur
Brunetti, Denis
Auteur
Mach, Jean-Etienne
Date
27 juillet 1994
Amj
19940727
Heure
20:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 20 heures [2:59]
Titre
Les forces américaines se déploient au Zaïre. Elles arriveront également demain à Kigali. Les États-Unis envisagent d'envoyer 2 000 soldats sur place. Il y également à Goma, maintenant, une antenne israélienne
Nom fichier
Taille
11996433 octets
Source
TF1
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- Au Rwanda un certain mouvement de retour des réfugiés se confirme : 1 500 d'entre eux ont passé la frontière hier. Par ailleurs, les forces américaines se déploient au Zaïre. Elles arriveront également demain à Kigali. Les États-Unis envisagent d'envoyer 2 000 soldats sur place.
- Côté français les visites se multiplient : le chef d'état-major des armées, Jacques Lanxade. Et le ministre délégué à l'Action humanitaire, Lucette Michaux-Chevry.
- Il y a des gestes internationaux comme celui d'Israël envoyant, en 24 heures, tout un hôpital de campagne. 15 médecins et pédiatres sont volontaires. On traite 50 malades. 15 sont en urgence. Beaucoup de choléra, une grossesse. Mais combien attendent à l'entrée de l'hôpital pour lesquels il faudra monter d'autres tentes ?
- Le pont aérien international sature déjà à Goma avec 30 vols par jour. L'armée américaine, qui a baptisé son opération "Supporter l'espoir", espère décharger à Kigali. Elle envoie 2 000 hommes pour une aide logistique. Et au bord du lac Kivu, ses unités de purification d'eau sont déjà prêtes depuis 24 heures.
- Mais les citernes du HCR, qui doivent apporter l'eau à 30 kilomètres dans les camps, manquent. Alors parfois, pour trouver cette eau indispensable, certains préfèrent aller marcher jusqu'à une source ou à un étang douteux.
- La distribution est difficile pour tout : pour la nourriture, parfois des bandent volent au détriment des plus faibles. Les camps se sentent abandonnés.
- Des nouvelles inquiétantes en provenance du Burundi voisin : au cours des jours derniers, des affrontements ethniques entre Hutu et Tutsi y ont fait plus de 200 morts.