Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
22 octobre 2022 Anglais

La France a décidé d'évacuer ses ressortissants du Rwanda. Il faut dire que la nuit dernière les affrontements armés ont commencé dans la capitale Kigali

Fiche Numéro 30882

Numéro
30882
Auteur
Claude, Hervé
Auteur
Lapeyronie, Didier
Date
5 octobre 1990
Amj
19901005
Heure
13:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 13 heures
Titre
La France a décidé d'évacuer ses ressortissants du Rwanda. Il faut dire que la nuit dernière les affrontements armés ont commencé dans la capitale Kigali
Soustitre
150 parachutistes français arrivés hier soir [4 octobre] au Rwanda sont présents sur l'aéroport.
Taille
21141 octets
Nb. pages
2
Source
Fonds d'archives
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- Le Rwanda dans la guerre civile. La France décide d'évacuer ses ressortissants et envoie des parachutistes pour les protéger.
- Le Rwanda à feu et à sang. Le Rwanda c'est un tout petit pays au cœur de l'Afrique et même s'il est tout petit, il abrite deux ethnies différentes. Depuis 20 ans ces deux ethnies vivaient dans un calme précaire. Maintenant c'est fini. La France a décidé d'évacuer ses ressortissants du Rwanda. Pour les protéger, elle a envoyé un contingent de 150 parachutistes.
- La Belgique, qui en avait déjà envoyé 400 hier, envoie un deuxième contingent aujourd'hui. Il faut dire que la nuit dernière les affrontements armés ont commencé dans la capitale du Rwanda, Kigali.
- Les évènements s'accélèrent au Rwanda où cinq heures de combats cette nuit dans les rues de Kigali entre l'armée rwandaise et des rebelles ont entraîné la France à prendre la décision de procéder à l'évacuation de ses ressortissants. Bonn de son côté a donné le feu vert pour l'évacuation éventuelle des Allemands alors que des Coréens du Sud, présents au Rwanda, ont aussi décidé de quitter le pays.
- À Bruxelles, un porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères a déclaré que la Belgique n'avait absolument pas l'intention dans l'immédiat d'évacuer ses ressortissants. 1 630 Belges sont présents au pays des mille collines, où vivent également 600 Français et 400 Allemands.
- Après les combats de la nuit, le calme est revenu ce matin dans la capitale rwandaise. Les compagnies aériennes comme Air France ou Kenya Airways ont cependant décidé d'annuler l'escale de Kigali, considérée comme zone de combats. Pourtant, 150 parachutistes français arrivés hier soir [4 octobre] au Rwanda sont présents sur l'aéroport.