Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
2 août 2023 Anglais

Plusieurs organisations humanitaires accusent Paris d'avoir soutenu le régime rwandais en place

Fiche Numéro 31144

Numéro
31144
Auteur
Piquet, Laurence
Auteur
Haumant, St├ęphane
Date
18 mai 1994
Amj
19940518
Heure
07:30:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 7 heures 30
Titre
Plusieurs organisations humanitaires accusent Paris d'avoir soutenu le régime rwandais en place
Soustitre
La résolution 918 autorise l'envoi de 5 500 Casques bleus au Rwanda.
Taille
17357 octets
Nb. pages
1
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- Une polémique à présent sur l'attitude du gouvernement français face à la guerre au Rwanda. Après six semaines de combats particulièrement sanglants, plusieurs organisations humanitaires accusent Paris d'avoir soutenu le régime en place.
- Le Rwanda seul pays à voter contre. Après neuf heures de débat, la résolution 918 autorise l'envoi de 5 500 Casques bleus. Un changement de cap. Le mois dernier, l'ONU avait décidé de ne laisser qu'une poignée de militaires au Rwanda.
- Mais ces 5 500 hommes ne seront pas autorisés à utiliser la force. La résolution 918 exige un cessez-le-feu des belligérants et décrète un embargo sur les armes.
- De retour des camps de réfugiés, un membre de Médecins sans frontières a adressé une lettre ouverte à François Mitterrand pour lui reprocher son action diplomatique trop timide. Selon ce médecin, les massacres en cours au Rwanda sont le fait de l'armée gouvernementale rwandaise, armée gouvernementale armée et financée par la France.