Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
5 août 2022 Anglais

Le ministère de la Défense a indiqué que la mission des troupes françaises est strictement humanitaire et qu'elles ne devront pas intervenir dans la guerre civile

Fiche Numéro 30075

Numéro
30075
Auteur
Tripault, Richard
Auteur
GĂ©rouard, Jean-Paul
Auteur
Chabod, Alain
Date
10 avril 1994
Amj
19940410
Heure
12:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 12 heures
Titre
Le ministère de la Défense a indiqué que la mission des troupes françaises est strictement humanitaire et qu'elles ne devront pas intervenir dans la guerre civile
Soustitre
4 000 hommes du FPR sont partis du nord du pays et marchent en ce moment vers Kigali.
Taille
21875 octets
Nb. pages
2
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- Les Français ont commencé à quitter le Rwanda grâce aux militaires envoyés hier [9 avril] sur l'aéroport de Kigali, la capitale. 150 personnes ont déjà pu prendre l'avion pour le Burundi voisin. Les premiers devraient arriver ce soir à Paris. D'autres étrangers ont pu quitter le pays en guerre, par la route.
- Mulindi, siège du Front patriotique rwandais. C'est d'ici au nord du pays que sont partis les 4 000 hommes qui marchent en ce moment vers Kigali. De l'ethnie tutsi pour la plupart, ils vont affronter la garde présidentielle et l'armée régulière dominée par les Hutu. Objectif : reprendre le contrôle de la capitale où les massacres se poursuivent depuis la mort du président Habyarimana. Selon le chef du Front patriotique rwandais, il s'agit de mettre fin aux massacres perpétrés par la garde présidentielle qui aurait enclenché la flambée de violence.
- Les combats auraient déjà fait plusieurs dizaines de milliers de morts, les cadavres jonchent les rues et les maisons de Kigali. Gilles Boutiron : "Même la famille qui a été massacrée dans notre village, c'est affreux. Y a un bébé qui devait avoir 15 jours, qui a été massacré avec ses parents".
- Ce matin, 64 Français ont pu décoller de l'aéroport de Kigali contrôlé par 464 soldats français au total. 150 Français ont ainsi pu quitter le pays. 400 soldats belges devraient les rejoindre pour évacuer leurs compatriotes.
- À Paris ce matin, le ministère de la Défense a indiqué que la mission des troupes françaises est strictement humanitaire et qu'elles ne devront pas intervenir dans la guerre civile. Cette position officielle de la France a été confirmée ce matin par Michel Roussin, le ministre français de la Coopération. Michel Roussin : "Je pense que si nous pouvons poursuivre au rythme où nous sommes depuis hier soir [9 avril], je pense que dans la journée, on aura pu évacuer la majorité de nos compatriotes. Nous avons une mission qui est celle de préserver nos compatriotes, d'aller les chercher, de les rapatrier. Nous n'allons pas rester à Kigali. Nous allons aussi être très présents pour évacuer d'autres de nos amis : il y a 1 500 Belges au Rwanda, 300 Américains, 200 autres Européens qu'il faudra bien, s'ils le souhaitent, aider à quitter le Rwanda".