Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
5 août 2022 Anglais

Tuer dans « la maison de Dieu » : la destruction de l'église de Nyange et le père Seromba

Fiche Numéro 30197

Numéro
30197
Auteur
Brunet-Lefèvre, Timothée
Date
Février 2022
Amj
20220201
Titre
Tuer dans « la maison de Dieu » : la destruction de l'église de Nyange et le père Seromba
Soustitre
Dans un Rwanda profondément chrétien, des fidèles et des prêtres ont massacré leurs coreligionnaires tutsi, notamment dans les églises où près de 12 % des victimes du génocide ont été tuées. La destruction de l'église de Nyange, paroisse de l'Ouest du pays, constitue le paroxysme de cette violence « intra-religieuse ». Le jeune abbé Athanase Seromba, acquis à l'idéologie Hutu-Power, ordonne à un chauffeur de bulldozer de raser l'édifice le 16 avril 1994.
Taille
4736425 octets
Nb. pages
3
Type
Article de revue
Langue
FR
Résumé
Au printemps 1994, les églises rwandaises ont été un des lieux privilégiés du massacre des Tutsi. Le Rwanda était alors un pays profondément chrétien. Les tueurs y ont assassiné ceux qui étaient leurs voisins mais aussi leur co-paroissiens. À travers le cas de l'église de Nyange, cet article interroge la dimension religieuse du génocide des Tutsi de 1994.